LE GROUPE

O’STYL se situe entre le conscient et le futile, le sérieux et l’ironie, l’obsolète et le pérenne. Une armature basse batterie augmentée, une guitare envoûtante, un phrasé riche de thèmes et d’images à l’appui. O’STYL vous propose un concert rafraîchissant et original, fidèle aux espérances des plus curieux et avertis.

crédit : Clément Chambaud

Sayas – HAM – Cabs – Jerem – Polo

————————————————————————————————-

INTERVIEWS

POST-SCRIPTUM
Web-série documentaire sur le rap indépendant. Episode 4 : Bordeaux
Bordeaux – Juin 2013

Post Scriptum 4 - capture Vimeo

SK’EUDES LA GUEULE
interviews, promos, musiques, lives et coups de gueules.
Montpellier – Octobre 2013

————————————————————————————————-

BIOGRAPHIE

Le groupe O’STYL c’est d’abord la rencontre de 4 musiciens partageant des univers musicaux spécifiques. Polo (bassiste), Jeremy (batteur) et Hamid (MC), sillonnaient déjà la scène bordelaise au sein du hip-hop jazz band « The Soulflat Foundation » qui comptait 9 musiciens. Après 2 ans d’activité, cette formation fut restructurée de manière restreinte pour plus de flexibilité et de cohérence, dans le but de créer un hip hop organique constitué du noyau dur de l’ancien groupe. L’arrivée de Yacine (guitariste) fut le point de départ de cette aventure.

Le premier concert officiel eu lieu le 16 avril 2012 lors de la soirée de clôture des « Journées du Film Ethnographique » à Bordeaux, et fut accueilli avec ardeur par le public.

Chemin faisant, de nombreuses collaborations ont vu le jour notamment avec Sire, rappeur originaire de Miami avec lequel plusieurs scènes furent partagées. Un live d’une heure sur O2Radio conclura cette rencontre.

A ce jour O’STYL a déjà à son actif une soixantaine de concerts, passant en deux ans de la cave du Chicho à la grande salle du Rocher de Palmer.

Un premier EP est sorti en septembre 2013. Enregistré quasiment un an auparavant et présenté au public lors d’une release party dans un club de Barbey complet.

Début septembre 2013, O’STYL à lancé sa première tournée nationale, complètement autogérée. En effet, aucun tourneur, ni programmateur direct n’est sollicité. Cette Tournée, en mode « Do It Yourself » a pour but de fédérer et de créer un collectif national de groupes hip-hop organiques et permit également de promouvoir le groupe au niveau national. (Toulouse, Nice, Poitiers, Mulhouse, Grenoble, Lille).

Adrien et ses claviers rejoignent le groupe début 2014 et sont présentés au public sur la scène du Rocher de Palmer. Sûrs d’avoir trouvé l’élément manquant, le groupe hiberne pour proposer un second premier EP pour fin 2014.

Après une belle année de concert, « Le Temps d’une Escale » sort le 6 juin 2015 lors d’une release party organisé par le groupe au Rocher, invitant Kacem Wapalek & ses Zikos à offir une soirée Hiphop Jazz exceptionnelle 🙂 Cette date entame une série de lives, sous le tampon des SNDT en Gironde.

Illico, sentant que la sauce prenait, le groupe se lance dans l’écriture d’un album. Tout un concept est mis en place, un univers se détache et enfin, l’identité musicale est trouvée. Une bonne quinzaine de morceaux, présentés et accueillis favorablement par le public lors des concerts de septembre 2016. Même si une maquette est déja disponible pour les plus curieux, la sortie du disque est prévue pour le printemps 2017. Avec de nombreux invités déja prévus aux raps, chants, cordes, cuivres, scratch et ambiances, ce disque sera teintés des nombreuses rencontres et expériences du groupe.

_______________________________________________________________________

En parallèle, O’STYL lança en collaboration avec des artistes plasticiens, une série de 3 épisodes mêlant musique, arts, et actualités sous le nom « O’Styl Actuel », prenant la forme de clips vidéos originaux disponibles sur la toile: L’idée étant de proposer un morceau relatant l’actualité, en l’illustrant par toutes formes d’art.
# Le premier épisode intitulé « Le Théatre du Ridicule », traitant de la tartufferie des élections présidentielles, fut réalisé en collaboration avec Jessica NGuyen, artiste plasticienne de Bordeaux; qui peindra un tableau en quelques heures, apparaissant en fast et slow motion durant le clip de 5 minutes.
# Le second épisode nommé « J’ai Fait un Rêve », relatant les espérances d’un MC désabusé par son époque, verra l’apparition d’un danseur contemporain: Jean Aurel Maurice.
#Le dernier épisode, « L’Alimenteur », souligne la performance d’un graffeur bordelais, « Jiben », qui illustre en relation avec le texte et grâce à son œuvre ‘frigorifique’ les dangers de la société de consommation.

Ils sont visibles en suivant ce lien: http://www.youtube.com/ostylband

Ces clips ont tous été tournés et montés par l’équipe « WeGotTalent », plateforme d’art et de création d’origine niçoise ayant travaillé avec de nombreux artistes reconnus tels Chinese Man, Mademoiselle K ou encore Yael Naim.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s