O’STYL ACTUEL #1 – Le Théâtre du Ridicule


Tourné le 27 Mars 2012 – de 19h à 7h du matin – aux locaux de l’association Ternaire

– – – – – – – – – –

L’OEUVRE
« Le Théâtre du Ridicule »
par Jessica N’Guyen

Peinture à l’huile – 105×75 – Réalisée en 3h36

– – – – – – – – – –

LE TEXTE
1er couplet :

Mais qui sera le prochain, locataire de l’Elysée
quel est ce casting ou s’affrontent des peaux ridées
10 au total, depuis peu on a les chiffres
te sens tu représenté, sur le panel politique ?

Jamais chanter, la marseillaise est ma condition
Rouget de l’Isle, aimait le sang et son effusion
oui je blasphème quitte à choquer du NPA au FN
des prétendants armés d’égos plus hauts que la tour Eiffel

Ici c’est apolitique, donc anti soporifique
mais les points de vues atypiques ne sont pas trop prolifiques
on ne conseille pas de voter, ni même le contraire
si j’peux salir l’UMP, crois moi je vais l’faire

Les rêveurs espèrent, qu’un homme providentiel
pourra, empêcher la baisse du niveau de vie
dans la tourmente financière surtout la crise du sens
on porte aux nues la bêtise qui pense

Refrain :

Au sommet du ridicule, les candidats se bousculent
pour afficher un sourire, figé sur la pellicule
Au sommet du ridicule, nul besoin de réticule
les chimères nous manipulent avec malice,
on balise dans le bain de l’inculture.

2nd couplet :

on vit dans une époque de fous

Où la réalité a terrassé la fiction
la logique de la peur structure la pensée
et on consomme à l’excès par peur d’anorexie
crevons l’abcès, nous subirons la loi du marché

quoi qu’il arrive, j’t’apprends rien
on sait que les dés sont faussés
j’en profite pour nuancer, excusez mes dames:
quand j’y pense, DSK aurait pu violer Marianne

le pays en liquidation pratique l’automutilation
la communication s’est substituée à l’information
des sondages pour simulation stimulation
on vote pour des statues de cire, nous sommes la plèbe lors des jeux du cirque

Une illusion, car le choix est binaire
on voit qui le pouvoir médiatique met en lumière
quel est le rôle du CSA qui n’assure pas l’équité
y’a ceux qui passent à l’antenne, et ceux entre parenthèses

Refrain :

Au sommet du ridicule, nul besoin de réticule
pour observer à mille lieux cette parodie lugubre
Au sommet du ridicule, les candidats se bousculent
pour afficher un sourire, figé sur la pellicule

3ème couplet :

Mais qui sera le prochain, locataire de l’Elysée
surement pas Monsieur Asselineau
omerta télévisée, opinion téléguidée,
ça sent la pisse près, de l’impasse Solférino

Mais qui sera le prochain, au sommet ultime
celui qui tapera le plus sur les muslims
état des lieux en acoustique, le constat est pessimiste,
t’es à l’écoute car c’est O’Styl

Refrain :

Au sommet du ridicule, les candidats se bousculent
pour afficher un sourire, figé sur la pellicule
au sommet du ridicule, nul besoin de réticule
pour observer à mille lieux cette parodie lugubre

les chimères nous manipulent avec malice,
on balise dans le bain de l’inculture.

4ème couplet :

Ce n’est qu’une parodie grotesque
la pandémie du mimétisme nous oppresse
Parfait ignorant de ce que l’avenir sera,
Sarko fait son beurre sur la cas Mohamed Merah

Te sens tu représenté par ces acteurs de parodie
nous participons délibérément à cette fumisterie
chacun de nous est figurant, ce n’est pas du sens figuré
tu fuis du rang si tu ne veux pas voter t’essuie la calomnie

Voter est une injonction, demeure un impératif
une ordonnance, la bienséance pour la pensée sous sédatif
mon devoir de citoyen est d’entrevoir la thérapie
de palier à la tétanie, et puis au manque de créatif

J’dirai pas d’aller voter, j’suis qui pour le faire ?
J’laisse, à Joey Starr et Debbouze le soin de le prôner…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s