O’STYL ACTUEL #2 – J’ai Fait un Rêve

Tourné le 28 Avril 2012 – de 18h à 1h du matin – chez un particulier

– – – – – – – – – –

L’OEUVRE
« J’ai fait un rêve »
par Jean-Aurel Maurice

Né à Saint- Martin (Antilles françaises) de parents haïtiens, son enfance est bercée par la musique traditionnelle haïtienne, il partage ses études de danse entre les Antilles, la France et les Etats-Unis d’Amérique. Danseur soliste free-lance de formation pluridisciplinaire, il se fait remarquer dans plusieurs grandes productions dont Les Indes Galantes (0péra de Paris Garnier, saison 2003-04). Danseur- acteur dans le film « Hasards ou coïncidence » du réalisateur français Claude Lelouch (1998), lauréat d’une bourse Lavoisier du Ministère des Affaires Etrangères de Paris (1999), il  part se perfectionner en danse classique au  Dance Theatre of Harlem (New York).

Professeur de danse classique diplômé de l’état français, (septembre 2005), il ouvre à Jacmel (Haïti), avec ses fonds personnels,  les portes d’une  première structure d’école de danse et monte une troupe  pour laquelle il crée des pièces chorégraphiques  contemporaines, celles-ci  ont été présentées dans les Alliances Françaises et à l’Institut français d’Haïti. En mars 2010, son solo « Haïti en questions » a  été remarqué lors de la 2ème biennale de danse de Cuba. De ce fait, l’Institut Français (Paris), l’invite à assister aux rencontres internationales de Seine Denis (du 7 au 30 mai 2010), il bénéficie d’un séjour d’observation du travail de la célèbre chorégraphe Maguy Marin pour la reprise des pièces « May B » et « Description d’un combat » (C.C.N. de Lyon, octobre 2010). Lauréat d’un Visa pour la création, il est reçu en résidence de création à la Cité internationale des Arts à Paris en juillet 2011. Danseur-chorégraphe et professeur invité à la Biennale « Danse L’Afrique Danse » de Bamako (Mali, 2011).

Il vit aujourd’hui à Bordeaux, où il dirige la compagnie « TANZANTAN », et assure parallèlement, la direction pédagogique de l’Atelier d’ écriture chorégraphique de la stucture XARAGUA (Jacmel, Haiti). Ce projet s’articule en un temps de réflexion, d’échange, de critique et de création en amont du festival annuel de danse contemporaine  « DANSE TANZANTAN » (Jacmel,Haiti).

– – – – – – – – – –

LE TEXTE

1er couplet :

2e épisode / début d’épilogue/ voici le pilote
Révélateur comme un lapsus, zoomant sur l’actu

T’as du plomb dans les cartilages, oublie le Japon pour les happy days
Le pays des mangas et des samouraïs a revécu le scénario d’Akira
Et même pire.
Et la Terre a sa DLC qui expire, à coté le cas tchernobyl peut faire rire
J’ai fait un rêve, un cauchemard pour les optimistes, utopie pour les pessimistes
Une bonne cure pour les neurones usés, la place de la télé reléguée au musée, oui l’ami
Voici le crew c’est O’styl, du genre tsunami qui se profile
Mais ne confonds pas le flow __et le fond du programme, le rappeur 2pac avec son hologramme
Qu’à donc fait Obama pour Troy Davis, le journaliste Abu Jamal
Tcheck ça il faut que ça choque tous les ersatz, extase extra prose que tu exaltes
Laisse faire l’expert délirant sur l’actu- alité , j’ai vu un tartuffe à Libé ( Nicolas Demorand)

J’ai fait un rêve dont les détails se perdent au bout des lèvres
J’ai fait un rêve , dormir sans trève , non ça pas question

Le son t’irradie jusqu’à Fukushima
et c’est bien plus sérieux qu’un petit slam d’Obama
Au bas mot, nous serions ravis de marquer sur la liste
D’un foutu Pole Emploi, le nom d’Sarko
Parait que j’ai la peau de Mohammed Merah, sa foi, ses lois, ses buts , et caetera
Vivement les chiens à la SPA
A bas l’UMPS, on vit du STO (service du travail obligatoire)
Big up à EVO (éteignez votre ordinateur)
Et à Marine Lepen
Musulman Rodéo
17% quand meme

Mais c’est pas pour cette fois , je m’ habitue à l’exploit
C’est la crise en ESpagne, de Madrid à Barça
Oui j’adore Omar Sy, pas le banania !!
Oh non !! ça c’est graaaave !!
Je suis venu d’Afrique et pas d’ailleurs
Refusant le choc des civilisations
Pose un oeil sur le monde à la Pierre Péan
Et aperçois le vide chez les Claude Néant
Je fais du sale près de Bordeaux, attentat lyrical inspiré d’Oslo
C’est un film dont l’humeur est exécrable, jette la rumeur sur le festival de Cannes
J’ai fait un rêve man; où les idoles s’immolent parait que je rêve mal
Du fond à te faire palir, comme Moubarak sur la place Tahrir
J’produis mon cinéma comme Dieudo M’bala en profond décalage
A la Eric Zemmour parlant le lingala et dansant le mbalax
Aucun mot sous le tapis voici un rap d’info sans le salaire d’Apathie
Voici mon escadrille on fait bouger ta graisse (team) sans danser l’Sirtaki

J’ai fait un rêve dont les détails se perdent au bout des lèvres
J’ai fait un rêve juste avant que l’soleil ne se lève à l’ouest
Ai-je fais un rêve ? ou bien un cauchemard l’esprit en grève
J’ai fait un rêve , jamais de trêve dans la confection

Le son t’irradie jusqu’à Fukushima
c’est bien plus sérieux qu’un petit slam d’Obama
Au bas mot, nous serions ravis de marquer sur la liste
D’un foutu Pole Emploi, le nom d’Sarko
Parait que j’ai la peau de Mohammed Merah, sa foi, ses lois, ses buts , et caetera
Vivement les chiens à la SPA
A bas l’UMPS on vit du STO

…and VIBES !!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s